Envie d’un style industriel pour votre cuisine ? On vous en explique le must

Vous aimez les cuisines industrielles ? Eh bien sachez qu’il ne s’agit pas d’une anomalie mais d’une… tendance. L’élégance brute incarnée dans un style qui mélange bois et métal. Ce look audacieux est très prisé en particulier pour les lofts urbains car il donne à l’espace un caractère particulier, alliant authenticité et convivialité mais avec un brin de froideur ! Alors, comment faire pour avoir le design parfait. Suivez-nous…

Brut de décoffrage ? Pas vraiment…

Comme son nom ne l’indique pas, le style industriel est en réalité convivial. Certes, le matériau est brut, du métal ou du verre, mais il est associé à du bois. Et ce mélange constitue précisément son charme car il apporte un contraste et une authenticité qui fait son succès ! Imaginez-vous dans une cuisine où l’armoire est en bois de chêne mais le cadre en aluminium, l’étagère murale en verre et des luminaires suspendus. Ca fait drôle, hein ? Eh bien, c’est ce sentiment d’inachevé, de naturel qui attire le regard ! Non, non, on n’est pas dans une usine mais dans une cuisine…

 

Un peu d’audace, très cher

Si vous pensez que l’élégance n’est pas forcément de la mièvrerie ou un ensemble de détails que personne ne verra sans une loupe, alors, vous pouvez opter pour le style industriel. Foin du minimalisme gnangnan, place à des “détails” qu’on voit et admire ! Des poignées visibles, des luminaires imposants, des tuyaux bien exposés, d’autres éléments en fer, en zinc, en tôle, en fer, etc. etc. Ajouté à cela, un intérieur avec des matériaux qu’on utilisait jadis pour l’extérieur comme le béton et la brique. Bref, un mobilier qui a du caractère !

La cuisine est enfant de bohème, elle n’a jamais connu de loi…

Eh oui, vous avez tout compris, le style industriel est un retour aux sources. A ses cuisines qu’on voit dans les films de Louis de Funès et qui, par la suite, sont devenues l’apanage des artistes, qui ont l’oeil esthétique. On a eu d’un côté des armoires fermées héritées de la grand-mère bon  chic bon genre avec des étagères ouvertes qui exposent les ustensiles de cuisine et de la déco vintage. Alors si vous êtes toujours partants, n’oubliez surtout pas ce qui suit : des murs en brique, un plafond en béton, du papier peint qui a l’air vieilli, des objets qui renvoient au siècle passé comme les horloges et les lampes,et évidemment un peu de rouille par-ci par-là. N’oubliez pas : faire du neuf avec du vieux est une autre forme d’innover…